~Scroll down for English~

Mingalabar!

Afin de me renseigner plus particulièrement sur les plantes médicinales au Myanmar, je me suis rendu dans la ville de Naypyitaw.En effet c’est dans cette ville devenue capitale du pays en 2007 que j’ai pu trouver celui qui est désigné comme le Herbal parc national couvrant 196,4 jardin botanique spécialisé dans les plantes médicinales au Myanmar.

Contrairement aux autres grandes villes birmanes,Yangoon (ancienne capitale) ou Mandalay, Naypyitaw a vraiment l’air d’une ville ou le communisme voir meme le totalitarisme subsiste… Les grandes avenues désertes, les batiments surdimensionnés reflètent la présence d’un régime totalitaire pendant de longues années au myanmar.
Arrivé dans cette ville en bus à 4h du matin, j’étais le seul étranger, je me renseigne sur les possibilités de logements, mais ici rien de prévu pour le tourisme, les seuls établissements autorisés à m’accueillir sont 2 ou 3 hotels.
J’ai du essayer de me faire comprendre avec les locaux afin de savoir si ils connaissaient ce jardin et pouvoir ainsi m’y rendre quelques heures plus tard.

IMG_3778
J’ arrive enfin au jardin vers 9h du matin, mais une fois arrivé la bas pas d’accueil spécifique, je pourrais même dire personne, je pousse la porte d’entrée et me retrouve dans un jardin, où la plupart des variétés sont écrites en Birman … 🙂

Dans un premier temps j’essai d’avoir l’aide du chauffeur de Taxi, sans succés…Je vais donc me balader a travers les allées du jardin, prendre en photos les plantes, les identifier (heureusement certaines plantes ont leurs noms écrit en latin ^^), et tenter d’identifier les autres.
Au total j’ai réussi à identifier une petite cinquantaine de plantes, je vais vous en présenter quelques unes:

Le premier arbre que j’ai identifié est un manguier:

-MANGIFERA INDICA

IMG_3776

Parties utilisées : Fleurs, Fruits, Noyaux, Racines, Fleurs
Utilisation : Dans l’Ayurveda, il est utilisé dans une formule (Rasayana), afin d’aider à la digestion et de combattre les inflammations de la muqueuse gastro-intestinale.
Dans le système oriental des médecines traditionnelles, des propriétés médicinales variées sont attribués aux différentes parties de l’arbre ,à la fois utilisé comme nourriture et médicaments. Il est anti-diurétique, anti-diarrhéiques, anti-émétique et aide à combattre les problèmes cardiaques.

-GYNURA PROCUMBENS

IMG_3770
Parties utilisées : Plante entière, feuilles, bourgeons
Utilisation : Gynura procumbens est un arbuste à feuilles persistantes trouvé en Asie du Sud est, qui est d’une valeur médicinale considérable. Il a trouvé sa place dans le monde et est largement utilisé comme un médicament contre le diabète, l’hypertension,les niveaux élevés de cholestérol et de triglycérides.

-CRINIUM ASIATICUM

IMG_3774

Parties utilisées: feuilles et les racines (bulbes)
Utilisations:
Les feuilles de la plante sont enduit avec de l’huile de ricin et chauffé, c’est un remède utile pour lutter contre les panaris et autres inflammations du bout des doigts et des orteils. Alternativement, vous pouvez utiliser les feuilles broyées mélangées avec de l’huile de ricin à cet effet. L’herbe est également utile pour traiter les articulations enflammées et les entorses.
Le bulbe ou les racines grillées sont utilisées en application cutanée contre les rhumatismes.
Les bulbes sont puissamment émétiques et sont utilisés comme poison pour produire des vomissements.
Les feuilles broyées agissent également comme un insectifuge efficace.


-FERONIA ELEPHANTUM

IMG_3815

Parties utilisées : Le fruit,les feuilles, les racines
Utilisations médicinales: Le fruit est très utilisé comme stimulant pour le foie et pour le coeur, quand le fruit est mûr, comme un moyen de mettre un terme aux diarrhées et comme un traitement efficace contre le hoquet, les maux de gorge et les maladies des gencives. La pulpe du fruit est utilisée en cataplasme sur les morsures et piqûres d’insectes venimeux, de même que la poudre d’écorce.
Le jus de jeunes feuilles est mélangé avec du lait et du sucre et est utilisé comme un remède pour les troubles intestinaux des enfants.
Huile dérivée des feuilles broyées est appliquée sur les démangeaisons et la décoction de feuilles est donnée aux enfants comme une aide à la digestion. Feuilles, l’écorce, les racines et la pulpe de fruits sont tous utilisés contre les morsures de serpent.

IMG_3851

Voila donc une présentation de quelques plantes, pour ce qui est de leur utilisation sur place, elles sont utilisées par les docteurs en médecine traditionnelle birmane. Ces derniers préparent des comprimés à base le plus souvent de poudres issues de ces plantes et d’autres poudres d’origine animale, minérale et des sources aquatiques.

IMG_3849

Bisous Thanaka !

——————–English———————

Mingalabar!

To find out more about medicinal plants in Myanamar, I went to the city of Naypyitaw. This city became the capital of the country in 2007. I found the National Herbal Park in Naypyitaw, covering 196.4 acres, which is the largest botanical garden of medicinal plants in Myanmar.
Unlike other major Burmese cities, Yangon (the former capital) and Mandalay, in Naypyitaw you can see that communist totalitarianism still remains … Large deserted street, oversized buildings reflect the presence of a totalitarian regime for many years in Myanmar.
I arrived in this town by bus at 4am, I was the only foreigner. I tried to find out about the accommodation options, but there were none for tourists. I was told that there were only 2 or 3 hotels authorized to host foreigners…
I tried to communicate with the locals and to find out if they knew this garden, so I could go a few hours later..

IMG_3778


I finally arrived at the garden around 9 am, but no one was there to gave advice, so I pushed the door and found it the way myself. Most of the plant descriptions were written in Burmese .
First I try to get some help from the taxi driver, so he could explained the propertied of the plants, but this did not work… So I walked the garden paths by myself, took some pictures of the plants and try to identify them.
At the end I managed to identify around fifty plants. I’ll introduce you to a few:
The first tree I have a mango tree is identified:

-MANGIFERA INDICA

IMG_3776


Parts Used :Flowers, Fruits, Kernels, Roots, Flowers
Medicinal Uses: In Ayurveda, it is used in a Rasayana formula, clearing digestion and acidity due to pitta (heat); sometimes it is used with other mild sours and shatavari (Asparagus racemosus) and guduchi (Tinospora cordifolia). In this oriental system of traditional medicines, medicinal properties are attributed to different parts of the mango tree, both as food and medicine. It is anti-diuretic, anti-diarrheal, anti-emetic and cardiac herb.


-GYNURA PROCUMBENS

IMG_3770


Parts used: Whole plant, leaves, shoots.
Medicinal Uses: Gynura procumbens is an evergreen shrub found in Southeast Asia, which is of considerable medicinal value. It has found its way around the world and is dely used as an accepted medicine for diabetes, HTN, and elevated levels of cholesterol and triglycerides.


-CRINIUM ASIATICUM

IMG_3774


Parts Used: Leaves and root (fresh bulb)
Medicinal Uses:Leaves of the herb smeared with castor oil and warmed is a useful remedy for repelling vhitlows and other inflammations of tip toes and fingers. Alternately, you can use bruised leaves of the herb mixed with castor oil for this purpose. The herb is also useful to treat inflamed joints and sprains.
For earache and other ear complaints, use slightly warmed juice of the leaves mixed with a little salt. You can also use an oil prepared from the fresh juice for this purpose.
Roasted bulb is used as rubefacient in rheumatism. The bulbs are powerfully emetic and are used to produce poison to induce vomiting.
Bruised leaves act as an efficient insect repellent.


-FERONIA ELEPHANTUM

IMG_3815

Parts used :fruit, leaves, roots
Medicinal Uses: The fruit is much used as a liver and cardiac tonic, and, when unripe, as an astringent means of halting diarrhea and dysentery and effective treatment for hiccough, sore throat, and diseases of the gums. The pulp is poulticed onto bites and stings of venomous insects, as is the powdered rind.
Juice of young leaves is mixed with milk and sugar candy and given as a remedy for biliousness and intestinal troubles of children. The powdered gum, mixed with honey, is given to overcome dysentery and diarrhea in children.
Oil derived from the crushed leaves is applied on itch and the leaf decoction is given to children as an aid to digestion.

IMG_3851

So here is a presentation of some plants, in terms of their use on site, they are used by the doctors in traditional Burmese medicine. They are preparing tablets based mostly powder of animal, plant, mineral and water sources..

IMG_3849

Bisous Thanaka !